Comment choisir le taux de PG/VG de son e-liquide ?

C’est quoi le PG VG? Si vous n’êtes pas familier avec ce terme, sachez que le bon équilibre de ces deux substances chimiques dans votre e-liquide est crucial pour le bon fonctionnement de votre cigarette électronique et pour la saveur que vous obtiendrez lorsque vous fumerez. Par conséquent, c’est un facteur crucial à prendre en compte lors du choix de votre premier e-liquide. Il est important de vous parler des deux ingrédients qui constituent la  » base  » de votre e-liquide afin de bien vous accompagner. Avec un équilibre bien maîtrisé, vous pourrez adapter votre vape à vos préférences. Plus de goût, plus de fumée, un seul petit ajustement peut avoir un impact considérable.

Quel taux de PG/VG doit avoir votre e-liquide ?

L’e-liquide pour cigarettes électroniques est souvent composé de PG et de VG, mais il peut aussi être composé entièrement de VG. En modifiant le ratio PG/VG de votre e-liquide, vous pouvez obtenir des rendus différents selon vos besoins. Plus la teneur en PG est élevée, plus la boisson sera fluide, plus les arômes seront précis et plus le hit sera basique. En revanche, plus la teneur en VG est élevée, plus le liquide doit être épais, plus le hit sera doux et plus la quantité de vapeur produite sera importante. Par conséquent, le rapport PG/VG de votre e-liquide est essentiel, et il sera principalement dicté par le matériau que vous choisissez. Un liquide trop fluide peut certainement créer des fuites, mais un liquide épais peut donner un hit sec (goût de brûlé désagréable dû à une résistance qui n’a pas été suffisamment saturée). Le but des appareils puissants est souvent d’évaporer un grand volume de liquide. Par conséquent, l’arrivée du liquide dans l’atomiseur est correctement minutée. Des fuites sont possibles lorsqu’on utilise un e-liquide trop liquide avec ce type d’équipement. Il est donc conseillé d’utiliser une quantité importante de VG pour éviter ce problème.

La résistance affecte le taux de PG/VG !

Le rapport PG/VG d’un e-liquide doit également s’adapter à la résistance de la cigarette électronique que vous utilisez. Comme la plupart des résistances fonctionnent avec une large gamme de ratios, il est important de comprendre comment elles fonctionnent afin d’éviter les fuites ou les dry-hits. Une résistance est construite à partir d’un fil résistif enveloppé dans une cage en fibres de coton organique avec des pores d’admission de l’e-liquide. Grâce à ceux-ci, le liquide peut atteindre l’intérieur de la résistance et finalement s’évaporer. La longueur de cette entrée, en revanche, peut varier en fonction des mèches que vous utilisez. Par conséquent, une résistance à entrée étroite conviendra à un e-liquide fluide à forte teneur en PG. Si le liquide est trop épais, il ne sera pas en mesure d’imbiber complètement le coton, ce qui entraînera un dry-hit.

Pour la première vape, quel taux PG/VG doit-on utiliser ?

Bien qu’un mélange 50/50 PG/VG fournit le meilleur équilibre de vapeur et de saveur, certains équipements de cigarettes électroniques sont enclins à gérer des doses de PG plus élevées, ce qui est idéal pour de nombreux gros fumeurs qui débutent dans le vapotage et qui veulent obtenir les mêmes avantages qu’une cigarette traditionnelle. Pour améliorer le dry hit et permettre le passage de la vapeur, plusieurs fabricants d’e-liquides recommandent d’utiliser une dose de 70PG/20VG ou 80PG/20VG. Cependant, une quantité importante de nicotine est parfois nécessaire pour obtenir les mêmes sensations qu’une cigarette combustible. Certains débutants choisissent un e-liquide avec une concentration en VG plus élevée pour oublier rapidement une mauvaise habitude. Par conséquent, ils s’habitueront rapidement à une vape plus faible et à une sensation de gorge moins serrée. Par conséquent, le choix d’un ratio PG/VG est un choix personnel basé sur l’expérience.

Comment bien choisir son sextoy ?
Pourquoi mettre en place un projet PIM ?