Guide pratique pour fabriquer son e-liquide chez soi

Vous êtes un vapoteur ? Sachez qu’il vous est possible de fabriquer vous-même l’e-liquide pour votre cigarette électronique. Et ce n’est pas du tout difficile, contrairement à ce que les vapoteurs débutants le pensent. D’ailleurs, le e-liquide DYI présente de nombreux avantages. Mais comment fabriquer vous-même un bon e-liquide?

Le matériel nécessaire pour faire votre e-liquide

Le premier avantage de la fabrication de votre e-liquide est le prix. Cela est considérablement moins cher par rapport à l’achat tout fait . Sachez qu’un e-liquide de 10 ml coûte 6 fois plus cher qu’un flacon de 10 ml de DIY. Puis, l’e-liquide DIY vous incite à être créatif. En effet, vous avez le choix entre de nombreux arômes pour faire votre e-liquide. Vous êtes donc libre de choisir votre recette. Vous n’êtes plus dépendants des compositions des fabricants d’e-liquides.

Sachez que fabriquer soi-même du eliquide est très simple une fois que vous possédez tout le matériel et les ingrédients nécessaires. Pour ce faire, vous avez besoin d’un ou de quelques boosters de nicotine, d’une base de propylène glycol et glycérine végétale, d’un arôme et d’un flacon vide. Ce sont les composants indispensables, mais vous pouvez aussi rajouter à votre préparation de l’eau, des additifs ou encore de l’alcool. Mais il est préférable de choisir une composition simple qui va vers l’essentiel. Vous avez aussi besoin d’un verre gradué ou d’une seringue pour prélever le bon dosage des substances. Vous pouvez visiter le site www.cigarettes-electronique.com pour trouver les étapes de conception d’e-liquide.

Choisir une base sans nicotine

Une base est un mélange de glycérine végétale et de propylène glycol. Elle est disponible dans des dosages (pourcentage PG/VG) et des volumes différents.  Il existe en général des bases de 125 ml, de 500 ml et de 1 litre. Plus vous en achetez une grande quantité, moins votre e-liquide vous coûtera.

En ce qui concerne le taux de PG/VG, faites votre choix en fonction de vos besoins. Le propylène glycol est un liquide incolore, presque inodore, peu volatile, légèrement visqueux et particulièrement hygroscopique. Son rôle est de favoriser la vaporisation des e-liquides, de faire sortir les arômes et d’accentuer la sensation de hit en gorge. La glycérine végétale est également un liquide incolore et inodore. Mais elle est beaucoup plus visqueuse par rapport au PG. À cet effet, si vous utilisez en proportion élevée dans votre base et avec un matériel non adapté, ceci peut s’encrasser plus vite ou même provoquer des fuites d’e-liquide. La VG a pour fonction d’obtenir une vapeur abondante et dense. Elle réduit également la sensation de hit et atténue le gout des arômes. Vous allez donc choisir la base PG/VG dans votre e-liquide DIY en fonction des sensations que vous souhaitez obtenir.

Bien choisir le nombre de boosters et les arômes à rajouter

La vente des e-liquides de plus de 10 ml contenant de la nicotine est interdite. Pour fabriquer son e-liquide, il faut d’abord choisir une base sans nicotine. Vous rajoutez ensuite des boosters de nicotine. Ceux-ci sont disponibles en flacon dosé à 20 mg/ml de nicotine. Vous allez choisir le pourcentage de cette dernière en fonction de vos besoins. Si vous êtes un grand fumeur, optez pour un dosage de 18mg/ml. Si vous fumez 15 à 20 cigarettes par jour, un dosage de 8 mg/ml à 11mg/ml est plutôt adapté. Si vous consommez moins de 5 cigarettes par jour, le taux de nicotine dans votre base doit être de 2mg/ml.

Puis, pour rehausser le gout de votre cigarette électronique, il faut jouer avec les arômes. Il en existe une grande variété et vous êtes libre de choisir. Si vous voulez varier les plaisirs, vous pouvez mélanger les arômes.

Comment choisir le taux de PG/VG de son e-liquide ?
Faire ses courses au supermarché directement en ligne