Comment se passe l’isolation des murs extérieur ?

L’isolation extérieure est devenue la grande tendance de la rénovation, mais aussi de la construction. Cette méthode performante permet de diminuer 20 à 25% de chaleur dans un habitat. De ce fait, vous réduisez largement vos factures de chauffage même jusqu’à 20%. En plus, ce type de technique peut être simple et très modulable avec un tarif pas trop cher.

Comment ça fonctionne l’isolation des murs extérieurs ?

L’isolation thermique par l’extérieur est un travail qui consiste à isoler les murs extérieurs d’une maison par la pose d’un revêtement de finition et d’une couche d’isolant thermique en appliquant d’un enduit ou d’un bardage. Il s’agit d’une « nouvelle peau » qui permet d’embellir la façade en extérieur et renforce l’isolation de l’habitation. C’est aussi la solution de prédilection au sujet de la rénovation. Mais, voici comment mettre en œuvre l’isolation extérieure, il y a trois méthodes :

  • La pose collée : coller directement des panneaux isolants rigides sur le mur. Le support doit précédemment être décapé en rénovation afin de favoriser l’attachement de la plaque.
  • La pose calée chevillée : coller le panneau isolant à la paroi avec le mortier et le fixer par des chevilles traversâtes. Celui-ci est compatible avec tous les types de murs et tous les isolants.
  • La fixation mécanique par les profilés : cette technique ne marche qu’avec les plaques de polystyrène expansé blanc sur un support entièrement plat. Pour cela, chaque panneau de rails doit être encadré de maintien en PVC sur 2 à 4 côtés.

Le but est d’améliorer le confort thermique du logement en recouvrant des isolants sur les parois de l’abri en contact avec l’extérieur. Thermiquement, ce système est très efficace et préserve la surface habitable. Si vous voulez bien investir sur un projet d’isolation des murs extérieurs, l’entreprise france-eco.fr peut vous aider.

Isolation thermique par l’extérieur : pourquoi l’effectuer? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

L’isolation extérieure présente beaucoup d’avantages adaptés aux problématiques de la rénovation ou de la construction, telles que :

Remplir les critères d’exigence de la réglementation thermique, qui permet d’anticiper les évolutions dans ce domaine.

Offrir une parfaite étanchéité à l’air et augmenter l’isolation acoustique.

Générer l’économie d’énergie en hiver et conserver la fraîcheur en été.

Durant la rénovation, les travaux ne gênent pas les habitats de la demeure.

Cependant, l’isolation des murs extérieurs peut causer quelques inconvénients :

Elle peut augmenter l’emprise au sol de l’immeuble et modifier son aspect extérieur.

Ce système ne s’adapte pas à tous types de bâtiments.                           

Les murs s’épaississent et l’apport lumineux peut affaiblir.

En fait, le fait d’isoler l’extérieur n’intervienne pas l’intérieur de la maison, et n’empiète pas sur la surface d’habitat. Du côté esthétique, l’isolation thermique par l’extérieur est un choix judicieux qui permet de rénover la façade d’une maison. Des nombreuses d’idées de décoration extérieure sont possibles grâce aux offres de bardages dans différents matériaux, couleurs et texture.

Quel type d’isolation extérieure choisir ? Et quel est le coût des travaux ?

Alors, quelle isolation des murs extérieurs peut-on choisir ? Tout dépend de votre projet de construction ou de rénovation, opter juste pour celle qui est adaptée à la situation de votre logement. Il existe 3 différentes techniques d’isolation extérieure, telles que :

L’isolation enduite : elle peut être fixée à partir de chevilles en plastique pour arrêter les ponts thermiques. Cette manière sera recouverte d’un enduit d’accrochage et un treillis d’armature à base de fibres de verre, et puis un enduit de finition ou une couche de fond pour l’assembler.

Isolation avec bardage : elle est faite par les panneaux de bois, les bardages traditionnels en bois, les bardages composites ou la terre cuite.

La mise en place d’un double mur : les murs intérieur et extérieur sont fixés à l’aide de techniques d’ancrage ou une platine de solidarisation. C’est-à-dire, elles sont collées mécaniquement d’une coulisse.

Pour le prix de l’isolation thermique par l’extérieur, elle varie en fonction de la nécessité de la pose de l’échafaudage et de la difficulté du chantier. Elle coûte entre 60 à 100 euros par m².

Dénicher des cartons déménagement gratuits
Quel logiciel 3D utiliser pour imaginer votre futur jardin ?