Comment fonctionne une mutuelle santé étudiante ?

Mutuelle santé

Le choix de la première mutuelle est souvent un casse-tête pour les étudiants de première année. Étudiants de l’enseignement supérieur, les interrogations sur le fonctionnement de votre mutuelle et les démarches qu’elle a entreprises sont nombreuses. Quelles sont mes obligations? Sécurité sociale, assurance étudiante et quel organisme couvrent quoi?.  Comment assurer le remboursement optimal? Découvrez alors comment fonctionne une mutuelle santé étudiante.

Une mutuelle étudiante: c’est quoi?

Avant une rentrée universitaire, le terme mutuelle étudiante désigne les organismes d’entraide (LMDE, SMERRA, etc.) qui gèrent les programmes de sécurité sociale des étudiants. Cependant, cette sécurité sociale spécifique aux personnes inscrites dans les établissements d’enseignement supérieur a été supprimée. Dès lors, les étudiants seront obligatoirement affiliés dans un régime général d’une sécurité sociale sans payer les cotisations annuelles précédemment prescrites. Ainsi, s’ils sont systématiquement pris en charge par la sécurité sociale, ils sont également couverts par les mêmes conditions que les autres assurés : leur remboursement des frais médicaux est le plus souvent partiel, à 70%  de hauteur des dépenses engagées. Une mutuelle étudiante est d’un contrat complémentaire de sécurité qui vous permet de profiter du remboursement des frais médicaux non-supportés financièrement par la sécurité sociale. En fait, ce type d’abonnement est fortement recommandé pour les étudiants, car il permet souvent de limiter des dépenses en échange d’une cotisation annuelle ou mensuelle raisonnable. Quand vous souscrivez un contrat d’assurance santé étudiante, vous avez le choix parmi différentes couvertures: consultation et soins, dentaires, option, audition, hospitalisation et plus encore. Selon vos besoins, alors, vous pouvez définir où vous souhaitez le plus haut niveau de protection des soins. Vous obtenez plus d’informations en visitant ce lien

Une mutuelle santé étudiante: comment ça fonctionne?

À partir de septembre 2019, un régime étudiant d’une sécurité sociale étudiante n’existe plus. Ainsi, il n’est plus nécessaire de s’affilier à l’assurance-maladie obligatoire pour étudiants. Lors de votre première inscription dans l’établissement d’enseignement supérieur, en fait, chaque étudiant est alors inscrit à une assurance-maladie obligatoire pour un remboursement de ses frais médicaux. Il s’agit généralement de leur parent ou aussi tuteur légal. Quant à une mutuelle étudiante, elle propose une complémentaire santé spécifiquement qui est ajustée aux besoins des étudiants. En fait, l’étudiant doit s’assurer que ses frais médicaux impayés sont pris en charge par une mutuelle, une compagnie d’assurance ou un organisme de prévoyance. La carte vitale prouve votre droit à l’assurance-maladie. Il est donc recommandé de mettre à jour au moins une fois par an. Plusieurs possibilités s’offrent à vous: des bornes sont souvent disponibles dans toutes les caisses des pharmacies, d’assurance-maladie, et certains établissements médicaux.  Chaque fois que les choses changent, pensez-y! Il est essentiel de montrer votre carte vitale à un professionnel de la santé à chaque rendez-vous. Vous n’aurez aucune ordonnance de traitement à envoyer à l’assurance-maladie. Si vous fournissez vos coordonnées bancaires à l’avance, le remboursement sera généralement transféré directement sur votre compte bancaire dans les 5 jours. Avec votre compte en ligne, vous pouvez simplement mettre à jour vos informations particulières, accéder aux derniers formulaires de remboursement, etc.

Comment bien choisir votre mutuelle étudiante?

À partir d’un certain âge, même s’il est majeur, l’étudiant peut bénéficier d’une mutuelle auprès de ses parents, régulièrement jusqu’à ses 25 ans, si son contrat le prévoit.  Cependant, ce rattachement n’est pas constamment avantageux. En tant que bénéficiaire de la mutuelle familiale, vous pouvez bénéficier de la même protection que cette dernière.  Mais ces garanties ne répondent pas nécessairement aux besoins de santé de votre tranche d’âge. Cure thermale, orthodontie, prothèses dentaires, options de confort à l’hôpital, même si ces traitements ne vous concernent pas, votre contribution est calculée en fonction de ceux-ci. Il est parfois plus économique de souscrire à la mutuelle étudiante individuelle de base. Conformément à vos droits, vous ne pouvez pas gérer de manière autonome les paiements qui vous concernent. Vos parents recevront un relevé détaillant les soins que vous avez reçus et ils recevront eux-mêmes leur part du remboursement. Un acte qui ne favorise pas l’intimité et l’autonomie. De nombreux désagréments peuvent être évités en choisissant de souscrire seul à la mutuelle étudiante. Pour choisir le devis le plus adapté, il est préférable de se renseigner auprès de différentes compagnies d’assurances et de choisir la garantie minimum dont vous avez besoin. Avez-vous des problèmes de santé particuliers? Optez alors pour une mutuelle étudiante standard très abordable qui pourra vous assurer une protection adéquate sans augmenter les primes. Portez-vous des lentilles? Avez-vous besoin de consulter régulièrement un professionnel de la santé avec des frais supplémentaires? Découvrez en une seule fois l’assurance santé étudiante pour pouvoir couvrir les soins dont vous avez besoin et bénéficier de plafonds d’un remboursement raisonnable.

Les solutions pour être mieux couverte dans la mutuelle santé étudiante

Vous pouvez être affiliés comme bénéficiaires dans la mutuelle de vos parents sous certaines conditions: jusqu’à 16 ans, vous profitez automatiquement du statut de bénéficiaire du parent assuré. Entre seize et vingt ans, vous pouvez être affiliés sous certaines conditions sous (si vous êtes étudiants) la mutuelle des parents. Après 20 ans, très peu de personnes acceptent d’assurer les jeunes à une charge de leurs proches. Si vous désirez souscrire votre propre assurance-maladie, plusieurs options s’offrent à vous. Si vous êtes étudiants, alors, choisissez une complémentaire santé offrant une couverture de base en fonction de vos besoins. Si vous ne souffrez pas des problèmes de santé particuliers, vous pouvez profiter de prix attractifs. Si vous êtes un jeune salarié: vous devez être associés de l’entreprise. Au moins, 50% du coût est couvert par votre employeur. Dans le cas d’un jeune non-actif, alors, il peut bénéficier d’une complémentaire santé solidaire. Cela couvre vos frais supplémentaires. Depuis novembre 2019, cette complémentaire santé solidaire modifie la CMU-C ou couverture maladie universelle complémentaire et l’ACS ou règlement d’aide complémentaire santé. Pour un jeune en contrat d’alternance, alors, il peut choisir d’adhérer à une mutuelle d’entreprise ou de s’attacher à une mutuelle de ses parents.

Choisir pour la mutuelle complémentaire santé classique est une vraie alternative

Vous n’êtes pas obligés d’opter pour une mutuelle étudiante qui gère votre sécurité Sociale comme une complémentaire santé. Si vous désirez bénéficier d’une couverture premium, obtenir un bon remboursement des médicaments, ou régler vos factures dentaires et optiques de manière conséquente, la mutuelle générale est la solution. Cependant, il faut rappeler que pour certaines dépenses de santé, comme pour remplacer une paire de lunettes, il vaut rarement la peine de compter sur un remboursement par une complémentaire santé. Les primes contractuelles pour couvrir de tels remboursements sont élevées, et au final, du fait des frais administratifs, de commercialisation, des taxes, ceux-ci dépassent souvent 15% à 30% du montant de la prime! 

Pour vous assurer de bénéficier de la meilleure couverture, la mutuelle santé que vous choisissez doit répondre à différents critères. D’abord, la mutuelle doit être personnalisée le plus que possible, cela signifie que vous allez pouvoir définir les centres de santé qui vont vous intéresser le plus. Ensuite, les coûts doivent être raisonnables. En fait, en tant qu’étudiant, veillez à maîtriser votre budget. La mutuelle ne peut pas être si élevée qu’elle devienne surchargée. Et enfin, les compagnies d’assurance doivent être fiables: méfiez-vous des offres trop alléchantes des compagnies non éthiques. Elles vous attirent à des prix dérisoires. Après la signature d’un contrat, vous pouvez avoir des difficultés à parler à un consultant, à vous faire rembourser, alors, choisissez une entreprise professionnelle et expérimentée qui fournit des estimations complètes et des prix équitables.

Le résultat du test de grossesse est-il différent entre matin et soir ?
Quels sont les risques de la cigarette électronique pendant la grossesse ?