Quelles sont les obligations des ERP en matière de sécurité incendie ?

Les obligations concernant la sécurité incendie au centre des établissements qui reçoivent du public  (ERP) sont devenus plus fermes pour éviter les risques au maximum. Matériels bien entretenus, formation et anticipation sont les bases d’une couverture optimale. Voulez-vous savoir comment se particularisent les ERP ? Et souhaitez-vous connaître quelles sont les obligations qu’ils doivent répondre ?

Qu’est-ce qu’un ERP ?

Les ERP signifient les Établissements Recevant du Public. D’après l’article R. 123-2 du Code de la l’habitation et de la construction, les ERP se focalisent sur les établissements réservés à recevoir, gracieusement ou en échange de rétribution, les personnes de l’extérieur. Et ils se désignent également autre que le personnel tel que les établissements d’études, les mairies, magasins, espaces de fêtes, équipements sportifs, hôtel, hôpitaux, établissements de culte et chapiteaux. Pour avoir plus d’informations, consultez ce site.

Les normes changent également selon le type et de la classe d’ERP. En effet, le type d’ERP convient à la nature du service et à la compétence d’accueil. Quant à la classe d’ERP, elle est liée au nombre maximal des individus que peuvent accueillir collectivement l’établissement. La catégorie d’un ERP est organisée par la commission départementale de stabilité depuis les informations enregistrées dans le dossier de sécurité incendie situé en mairie par le concessionnaire de l’établissement.

Les ERP sont après classés en 2 catégories qui définissent les obligations applicables. Pour la catégorie, elle définit la classe d’ERP selon la capacité de réception maximale. Il faut calculer les employés affectés à l’établissement en plus du public. Pour la catégorie 2, l’effectif des individus pris en compte ne constitue que le public.

Les obligations des ERP en matière de sécurité incendie

Le début de novembre 1970, un horrible incendie entraîne la mort de 146 jeunes individus dans une discothèque en Isère. Cette fête est le début de la réglementation sur la sécurité de l’incendie. En 1977, la première obligation de sécurité incendie est créée à propos des IGH.

Pour les ERP, c’est l’article du 25 juin 1980 qui dirige le règlement de sécurité au travail contre les risques de panique et d’incendie. Ces deux obligations sont après affinées pendant des années, surtout pour mieux déterminer les tâches des agents de sécurité de l’incendie.

L’ouverture officielle d’un ERP est soumise à des réglementations de sécurité au travail et de combattre les incendies qui se produisent au moment de la fondation et au fil de l’exploitation. L’obligation est plus ou moins asservissant selon le type de l’établissement, du nombre de l’activité proposée ou du public.

En ce moment, les IGH abordent l’actualité de fabrication et la conception des mises en place techniques et de stabilité, l’idée d’évacuation générale, les règlements d’installation des techniques de détection et de l’installation de sécurité incendie.

Une sécurité incendie sur mesure

Pour les ERP, les missions pour l’hôpital, centre commercial ou salles de spectacles et la classe de l’établissement, qui convient à la capacité d’accueil. Ces activités définissent le niveau de sécurité essentielle pour la prévention des risques de l’incendie et la présence ou l’absence des employés de sécurité incendie.

La législation qui concerne la sécurité incendie dans les IGH et les ERP étant immense et spécifique à chaque établissement, il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour une analyse sur mesure.

Depuis l’obligation en vigueur et des besoins du client, l’entreprise de sécurité privée pourra suggérer en premier lieu une prestation de l’administration globale de incendie, qui ne gère qu’à donner le matériel de l’incendie et à en garantir l’accomplissement et l’entretien de la conclusion au contrôle, en passant par l’établissement de plans d’intervention et d’évacuation, y compris les études de conformité.

Manutention : les meilleures solutions de manutention pour votre entreprise
Fin des tarifs réglementés de l’électricité pour les professionnels